Professeur Adolphe Dzokanga

Professeur Dzokanga

Docteur, chercheur en linguistique africaine, précédemment professeur de lingala à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales de Paris en France. Né en 1942 à Makotimpoko, village situé au bord du fleuve Congo, il était descendant de la tribu Moye, appartenant à la famille Bangala-Bobangui, dont la population est composée majoritairement de pêcheurs. Il fit ses premières études en lingala et en bobangui, en français et en latin chez les missionnaires catholiques et protestants à Yumbi (dans la région de Bolobo) et à l'École normale d'Ipoto au Zaïre. Il parle ces langues locales dès son plus jeune âge, les étudie plusieurs années et parcourt une bonne partie du Zaïre. Revenu chez lui au Congo, son pays natal, il continua ses études dans des établissements publics et privés et occupa des postes aussi divers que responsable régional d'alphabétisation et d'éducation des adultes, Attaché de presse à la présidence de la République, Journaliste en lingala à la Voix de la Révolution Congolaise, Chargé de recherche sur le lingala à la Bibliothèque nationale (en collaboration avec le père Moysan Nicolas) et enfin enseignant de lingala à l'Université Marien Ngouabi de Brazzaville et à l'Association Congolaise d'Amitié entre les peuples (A.C.A.P). Membre de l'Union nationale des écrivains, artistes et artisans congolais (U.N.E.A.C), il fut également membre de l'Association des écrivains de langue française mer et outre-mer (A.D.E.L.F). Il poursuivit ses travaux en France à l'Université Paris III Sorbonne Nouvelle et enseigna, jusqu'à son décès en août 1998, le lingala à l'INALCO.

facebook

Valid HTML 4.01 Transitional